Association Syndicale Autorisée de Défense contre la mer « Digue Passous »

Publié par Agon Coutainville | le 1 juillet 2018


L'ASA du Passous est en charge de la digue Sud de Coutainville, et son périmètre regroupe à ce jour environ 1250 adhérents. Cette digue d'une longueur de 1350m a été construite dans les années 1965-1967, selon les techniques de l'époque, avec des enrochements hétéroclites et de moyen calibre.

Association Syndicale Autorisée de Défense contre la mer « Digue Passous »

 Depuis quelques années, la digue du Passous présente des signes de vieillissement et de faiblesse, aggravés par le désensablement de la plage.

C’est ainsi que dès 2002, la DDE Maritime alors chargée de la surveillance de la digue implantée sur le domaine public maritime (DPM), faisait le constat de ce que la fondation de l’ouvrage se trouvait alors soumise régulièrement aux assauts de la mer, et que certaines parties du perré s’étaient déformées et affaissées par l’effet de l’érosion. Le même constat était fait quelque temps plus tard par une étude du GRESARC.
La DDE Maritime invitait donc fortement l’ASA à entreprendre des travaux de restructuration de la digue.

Après une longue période d’inertie de l’administration et l’élaboration de dossiers administratifs interminables, un arrêté préfectoral du 30 juillet 2010 est venu reconnaître à l’ASA le droit d’occuper le DPM en vertu d’une convention de superposition d’affectation.
Dès lors, l’ASA était en mesure d’engager son projet de restructuration de la digue, chargeant à cet effet le cabinet ANTEA de la maîtrise d’œuvre. A l’issue de la procédure d’appel d’offres qui a été clôturée à l’automne 2014, le choix de l’ASA pour faire les travaux s’est porté sur EUROVIA, l’entreprise la mieux disante et offrant une bonne valeur technique (elle a également réalisé la digue Centre).

Les travaux qui ont démarré dans les premiers jours de l’année 2015, consiste en :

  • La réfection de la carapace du plan incliné comportant dépose de l’ensemble des blocs, leur tri pour une réutilisation partielle, mise en place de 2 couches de blocs de 1,5 à 3 tonnes avec apport des nouveaux blocs de granit  nécessaires;
  • Le renforcement de la crête de digue, comportant pose d’un géotextile de filtration, et pareillement mise en oeuvre de 2 couches de blocs.

Ces travaux prévus selon 3 tranches annuelles s’exécutent pendant la morte saison (d’octobre à avril), de manière à limiter au maximum les nuisances inhérentes à un tel chantier. La première tranche a démarré à l’école de voile pour se poursuivre jusqu’à l’épi numéro 4. Les 2 autres tranches annuelles se feront sur un linéaire comparable.
Une fois ces travaux achevés, la qualité et la physionomie de la digue du Passous devraient être comparables à celles de la digue Centre, ce qui donnera à la station d’Agon-Coutainville une digue homogène et efficace pour la défense contre la mer, concourant ainsi à sa réputation par le magnifique promenoir qu’elle soutient.

 Maurice-Pierre Robin, Président de l’ASA


Classé dans : Association

Dans les actualités de la station


Dans l'agenda de la station


10 Déc 2021Spectacle Spectacle scolaire « M.Ribouldingue » Réservé aux scolaires d’Agon-Coutainville 3 ans après un premier opus salué par la critique, Monsieur Ribouldingue revient cette année avec un second Album et un nouveau spectacle festif ... En lire plus

Rejoignez-nous !

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte